Rat

Rat
Rat noir
Rat noir
Classification scientifique
Super-règne : Eukarya
Règne : Animalia
Sous-règne : Metazoa
Super-embrancht : Deuterostomia
Embranchement : Chordata
Sous-embrancht : Vertebrata
Classe : Mammalia
Sous-classe : Theria
Infra-classe : Placentalia
Ordre : Rodentia
Sous-ordre : Myomorpha
Infra-ordre : Myodonta
Super-Famille : Muroidea
Famille : Muridae
Sous-famille : Murinae
Genre : Rattus
Espèce : Rattus norvegicus
Sous-espèce : Rattus norvegicus domesticus

Le rat est un mammifère omnivore de la famille des muridés. On appelle communément rat les diverses espèces du genre Rattus, qui comprennent notamment le rat brun, ou « rat des villes » (rattus norvegicus) et le rat noir, ou « rat des champs » (rattus rattus). Mais le terme « rat » recouvre aussi de nombreuses autres espèces de genres différents de murinés, voire de muridés.

Les deux espèces de rat les plus connues sont le rat noir et le rat brun, toutes deux originaires d'Asie. Il est à noter que ces dénominations ne présupposent rien de la couleur effective du pelage, car on trouve des rats noirs au pelage brun, et des rats bruns au pelage noir.

Les rats sont des animaux plus gros que la plupart des souris, mais pèsent rarement plus de 500 grammes à l'état sauvage.

Sommaire

Histoire

Voir l'article détaillé : Histoire des relations entre l'Homme et le rat

Les premiers témoignages de rats remontent à l'Antiquité. Les rats noirs venus d'Asie ont colonisé le pourtour méditerranéen et les Romains ne les distinguaient pas aussi clairement des souris que nous. C'est le rat noir qui a inspiré la plupart des légendes et idées reçues sur le rat, et c'est également lui qui a été le vecteur de la peste bubonique au XIIe siècle.

En effet, le rat brun, originaire des prairies chinoises, que l'on trouve plus communément aujourd'hui n'est apparu en Europe et en Amérique qu'au XVIIIe siècle, lorsqu'il débarque en provenance d'Inde via les bateaux marchands. Plus grand, plus gros, plus précoce, plus prolifique et mieux adapté aux changements climatiques et architecturaux de l'époque, il prolifère rapidement aux dépens du rat noir.

Depuis, le rat noir ne se trouve presque plus que dans les champs, d'où son surnom. Il est aussi appelé rat des greniers.

Principales espèces de rat

On dénombre environ 56 espèces de rat dans le genre Rattus, la plupart étant propres à une île et donc fortement minoritaires dans le monde. Certaines sont aujourd'hui menacées par la destruction de leur habitat ou la compétition posée par des espèces étrangères telles que le rat noir ou le rat de Polynésie.


Rat noir

Voir l'article détaillé : Rat noir


Principales différences morphologiques entre le rat noir et le rat brun

Le rat noir (rattus rattus) est l'espèce de rat qui peuplait l'Europe durant l'Antiquité et le Moyen Âge, et ne se trouve plus aujourd'hui que dans les champs.

Il s'apparente beaucoup plus aux souris qu'aux rats bruns, tant du point de vue de la morphologie que du caractère. Contrairement au rat brun, c'est un animal individualiste préférant la vie en solitaire.

Le rat noir n'est absolument pas un animal pour les personnes qui désirent avoir un animal de compagnie (contrairement au rat domestique). Pour les passionnés de rongeurs aguerris par contre, il peut être un sujet fascinant.

Rat brun

Voir l'article détaillé : Rat brun

Le rat brun est l'espèce de rat qui squatte nos caves et nos égouts. Contrairement aux idées reçues (qui sont certainement héritées du comportement du rat noir), il est plutôt pacifique et n'attaque que s'il est dérangé et qu'on lui coupe la retraite.

Dans les pays occidentaux, l'élevage continu de rats bruns destinés à un usage en laboratoire a conduit à l'apparition de différentes variétés de rat domestique. Ses individus tendent à être à la fois plus dociles et plus sujets aux maladies que leurs ancêtres sauvages.

Le rat brun est un animal social, affectionnant la vie en groupe, et son éthologie est très développée. Il existe de nombreux codes sociaux, qu'il apprend à l'âge de 6 à 8 semaines, durant la phase essentielle de sociabilisation. Parmi ces codes, on trouve notamment la toilette mutuelle, la vie en groupe ou l'existence d'une hiérarchie (permettant la cohabitation pacifique).

Nuisances

En raison de leur tendance à ronger tout ce qui leur tombe sous la dent et de leur domination sans partage des égouts, les rats sont généralement considérés comme des animaux indésirables, ce qui conduit à envisager des actions d'éradication. Dans les endroits où ils n'ont aucun prédateur, comme dans certaines villes, leur population peut devenir très difficile à contrôler. Cependant, sans prédateur pour maintenir sa population dans des proportions acceptables, presque n'importe quel animal peut se reproduire à un taux effrayant et dominer.

Les rats ont un impact significatif sur la production de nourriture. Les estimations varient, mais on estime qu'entre 1/5 et 1/3 de la production mondiale de nourriture est mangé, souillé ou détruit par des rats et d'autres rongeurs.

Hygiène

Contrairement aux idées reçues, les rats sont très propres : comme les chats ils se nettoient minutieusement plusieurs heures par jour, même s'ils vivent dans les égouts et les dépôts d'ordures.

Par contre, les rats, comme d'autres espèces animales (chiens, renards, mouches, cafards, etc.), peuvent transmettre des maladies à l'Homme. Article détaillé : Maladies transmissibles à l'Homme

Outils personnels
Divers